Sarcelles 1          Val d oise          Idf          Roissy 2

Clubelite          Cdos vo          Ffkarate          ​Ministere jeunesse et sport 2

Lacryo 1          ​Logo mcdo hd 1          Budofight          ​Nov image

Img 0855          Thekamat          ​Img 10

Linz2016

Résultats - Championnats du Monde Senior 2016

Kenji Grillon en Bronze !

Ce dimanche se terminait la 23ème édition des Championnats du Monde Senior, la première depuis l'entrée du Karaté au sein de la famille Olympique.

Le plus grand évènement international, de cette année, se déroulait à Linz, en Autriche, du mercredi 26 au dimanche 30 octobre 2016.

Ce Championnat du Monde a été une très belle réussite pour l'équipe de France, qui termine seconde nation derrière le Japon, avec 2 médailles d'Or, 2 d'Argent et 4 de Bronze. 

Nous félicitons l'ensemble de l'équipe de France, les athlètes et le staff, pour les performances réalisées.

Nous pouvons féliciter, également, les athlètes de l'AASS Karaté Sarcelles, qui prenaient par à cette compétition, sous les couleurs de leur sélection nationale:

  • Maeva Samy (Mali -55kg)
  • Toumko Sylla (Mali -68kg)
  • Lamya Matoub (Algérie -68kg)
  • Masa Martinovic Vidic (Croatie +68kg)
  • Kenji Grillon (France -84kg)
  • Noah Bitsch (Allemagne -84kg)
  • Timothy Petersen (Pays-Bas -84kg)
  • Moreno Sheppard (Pays-Bas +84kg)
  • Marvin Garin (France)
  • Amin Bouazza (France)
  • Bryan Lusse (Pays-Bas).

Chez les femmes, toutes alignés en individuel, il y a eu de très belles prestations:

En -55kg, Maeva remporte ses deux premiers tours avant d'être éliminé au drapeau par la Malaisienne Jefry Krishnan Syakilla Salni.

En -68kg, Toumko est battue dès le premier tour, sur le plus petit des score 0-1, par la kosovar Fortesa Orana. Ce qui n'est pas le cas de Lamya, qui  nous a réalisé une magnifique compétition, en se hissant jusqu'en quart de final (finale de poule), après avoir sorti 2 gros morceaux de la catégorie: l'égyptienne Nada Mohamed et l'américaine Cheryl Murphy. Malheureusement, Lamya est défait 4-1 en quart et son adversaire perd, par la suite, en demie finale, ce qui prive la de repêchages et d'une possible médaille de bronze.

Enfin, en +68kg, Masa est éliminée au 3ème tour, 1-2, par la future Championne du Monde 2016, la japonaise Ayumi Uekusa. Repêchée, Masa parvient à se qualifier pour la petit finale, mais c'est l'iranienne Hamideh Abbasli qui sort victorieuse de la confrontation et qui s'adjuge le bronze. Masa termine donc 5ème de la compétition.

Place aux hommes, avec pas moins de 4 athlètes engagés en individuel, dont 3 dans la catégorie reine des -84kg:

Après avoir remporté largement on 1er tour, 5-0, Noah est éliminé au tour suivant par le slovène Jus Markac (1-2). Quant à Timothy, il est surpris au premier tour par le croate Ante Mrvicic, qui ne lui laisse aucune chance en lui infligeant un 5-0. Sortie prématurée pour Timothy.

Pour Kenji, la poule était relevée. Après un premier tour remporté sans trop de difficulté, 8-0, il était opposé à un adversaire très difficile, en la personne de Mohamed El Kotby (Egypte). Le combat fut rude mais Kenji était sûr de lui et gagne le combat 3-0. Ensuite, il élimine l'estonien, puis l'ukrainien pour se qualifier en demie finale, contre l'azérie Aykhan Mamayev. Lors de ce tour, Kenji a tout tenté mais Mamayev était dans son jour et se qualifie pour la finale des -84kg, sur le score de 4-1. Kenji était donc repêché pour la petite finale contre le géorgien Gogita Arkania. Et quel combat ! Après avoir été mené 1-4, Kenji, avec sa volonté que l'on connait a réussit à revenir dans le combat et arracher l'égalisation à la dernière seconde. Avec tant de motivation et de combativité, Kenji était logiquement préféré lorsque les drapeaux se levèrent. Il monte donc sur la 3ème marche du podium mondial, une médaille de bronze avec un gout d'or après son long retour à son plus haut niveau.

En +84kg, Moreno Sheppard a été sorti au 1er tour par l'égyptien Ahmed Elasfar. Il ne sera pas repêché par la suite.

Concernant les équipes :

Chez les femmes, seul Lamya combattait en équipe avec l’Algérie. Après une victoire 2-0 au 1er tour, contre le Monténégro, l’équipe féminine algérienne était battue dès le 2ème tour par l’Italie, sur le même score. Elles ne seront ensuite pas repêchées.

Noah était engagé avec l’équipe d’Allemagne. Ils ont réussi à se hisser jusqu’en demie finale en prenant le dessus successivement sur la Bulgarie (3-0), le Danemark (3-0) et le Monténégro (3-1). Lors du tour décisif, l’Allemagne était opposée à la surprenante équipe du Japon, qui a largement dominé les débats en remportant la demie finale 3-0. Repêchée directement pour la petit finale, l’Allemagne glane la médaille de bronze en battant les espagnols 3-0.

Pour Timothy, Moreno et Bryan le parcours n’a pas été le même. Après avoir passé les 3 premiers tours, contre le Cameroun (3-0), la Roumanie (3-0) et la Bosnie Herzégovine (3-2), les Pays-Bas faisaient face à la redoutable équipe d’Iran, Championne du Monde en titre. Le score est sans appel, 3-0 pour l’Iran, en 8ème de finale.

Enfin place à l’équipe de France, avec dans ses rangs, Kenji, Marvin et Amin. Trois premiers tours passés, sans trop de difficulté, contre la Biélorussie (3-0), le Brésil (3-0) et l’Afrique du Sud (3-0), avant le face à face avec la première grosse équipe du tableau, l’Egypte (tombeuse de la Turquie). Une rencontre que les français ont parfaitement gérée, en dominant 3-0 les égyptiens. Qualifiée pour la demie finale, la France enchainait avec les gros morceaux, avec l’Iran comme adversaire pour une place en finale. Mais l’Iran, fidèle à elle-même, était dans son jour et n’allait laisser personne la privée du doublé. Victoire 3 combats à 0. La France allait donc affronter l’Azerbaïdjan pour une place sur le podium. En petite finale, l’équipe de France surpasse les azéris, avec, encore, un Marvin exceptionnel pour clore définitivement la victoire française, au quatrième combat. Score finale 3-1 et une superbe médaille de bronze pour la France !

Félicitations à tous nos athlètes !

 

Lire la suite